Anecdotes de Voyages

Paye ta "caisse" à Savannah

Nous sommes le 12 mars 2017. C'est cool on vient d'arriver à Savannah en Géorgie. Après 6 heures de route au départ de la Côte Ouest de la Floride nous venons de poser les valises devant l'hôtel. Les deux grooms du "Courtyard" nous proposerons le "portage" de bagages pour 15$. Gentillement, Mathilde leur expliquera que ses deux bras suffiront à décharger le coffre de notre voiture. L'un deux s'exclamera "Forget it! She is French " (Laisse tomber! Elle est française").                                                                                          Dehors il fait très froid. La tempête hivernale nommée "Stella" venant de New York nous frigorifie sur place. Ce matin nous étions sous la chaleur estival de St Pete Beach...! Nous avons perdu plus de 20 degrès et quelques gouttes se font ressentir.

 

Mathilde est allée garer la voiture à cinquante mètres de notre nouveau lieu de vie pour deux nuits. Le macaron "handicapé" est posé sur le tableau de bord, bien en évidence.

- "C'est bon j'ai trouvé une place sur le parking d'en face"

- "Cool! D'façon elle restera garée là jusqu'à notre départ" 

Le "Courtyard Hôtel" est super bien placé. Il se trouve au 415 West Liberty Street au cœur de l'"Historic District".        

A deux pas d'ici sont positionnés plusieurs parcs dont le Forsyth Park et le Chippewa Square.

Quoi! Tu ne connais pas le Chippewa Square ? Mais oui, c'est à cet endroit que Forrest Gump conte son histoire...        Mais oui souviens-toi! C'est quand il est assis sur le banc!!

Lundi 13 mars 2017, le lendemain. Il pleut, le vent souffle et les températures sont annoncées à 7°! C'était pas prévu à mon programme ce climat! Quand faut y aller, faut y aller. Les gouttes d'eau ont fait une pause salvatrice pour notre plus grand bonheur... C'est donc à pied ou à wheelchair que nous avons fait la visite de la magnifique Savannah.                Sous le soleil ça doit être magnifique de déambuler dans le quartier historique.

 

Ce petit intermède de 4/5 heures sans pluie nous a permis de vadrouiller au gré des rues ou bâtisses coloniales. La pluie s'intensifiant sérieusement, nous avons fait le choix de rentrer à l'hôtel car dehors le temps n'est vraiment pas agréable.

- "Tu sais quoi! On va passer voir si la voiture ne s'est pas envolée ?"

- "Bah merde alors! Elle n'est plus là. Je me suis garée sur le parking de Bank of America pourtant!!

 

Pas de panique! On va aller se renseigner auprès du staff de l'hôtel. (Pas de panique pas de panique, c'est facile à dire "pas de panique"!!)

 

Alors mauvaises news! Effectivement sur le parking de Bank of America un panneau stipule qu'il est interdit de se garer si l'on est pas client de la banque! Fallait le savoir... Normalement avec mon "macaron handicapé" c'est "open bar" sur la majorité des parkings...même de banques!!                                                                Je ne connaissais pas le sentiment de se faire embarquer sa voiture aux States.

 

La fourrière ferme à 17h et il est 16h45.

Mardi 14 mars 2017, c'est le jour pour récupérer la voiture. Les valises sont bouclées et posées dans le hall.             A chaque ouverture des portes coulissantes du hall s'infiltre un vent froid. Les réceptionnistes ne seront pas en surchauffe!!                                                                                   Mathilde vient de partir en taxi à la fourrière (heureusement située à 6 minutes) pour récupérer notre van.       Tranquillement dans un coin du hall, je bidouille sur mon ordi à la faible connexion.                             Une dame de l'accueil m'offrira même un café en attendant!! Sympa c'est américain! Cette dame est outrée par le comportement de cette banque qui fait embarquer des voitures aux macarons handicapés.

 

Au bout d'une bonne demie-heure Mathilde est revenue clés en main.                                        C'est bon! La voiture est devant le hall et n'attends plus que moi et les valises. De nouveau au volant, Mathilde me raconte comment s'est déroulé cette récupération de voiture.                                                        Le prix de la fourrière annoncé par les réceptionnistes était de 110$... Finalement, nous nous en tirerons pour 90$(75$ d'amende +15$ par jour pour la fourrière). 

La voiture ne nous a pas manqué puisque nous logions au cœur du quartier historique. En revanche, le fait de la retrouver nous a rassuré.

 

A notre plus grand bonheur la pluie s'est arrêtée!

 

Place maintenant à notre deuxième journée à Savannah. Ce soir nous devrons être à Orlando (4h de route).  

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.