Gonfle tes pneus on (re)part en Floride et à Savannah

Jour 1 : Jeudi 3 mars 2017 :                                                                                                                                                     

Il est 8 heures du mat' et nous logeons dans le downtown de Miami, au River Park Hôtel. Derrière l'hôtel, le cadre est superbes! Quelques yachts voguent sur les canaux tandis que les buildings dominent le ciel bleu et radieux...                               En fait nous sommes arrivés hier soir et pour une fois je n'ai pas d'anecdotes concernant le vol et l'aéroport. Tout s'est passé comme sur des roulettes, si ce n'est le manque de muscles de l'un de mes porteurs qui à ma sortie de l'avion a galéré pour me transférer sur mon fauteuil (rubrique "prends l'avion en fauteuil" pour connaître le déroulé d'un voyage en avion).                                                                                                                                                                                                                    On est super bien situé, le Metromover est à 20 pas de l'accueil de l'hôtel. C'est pratique car le Metromover est "gratos", on peux se déplacer quand on veux et en plus les trajets sillonnent le downtown bref c'est super économique et plutôt agréable.      La location de notre van aura lieu le dimanche 6 mars. Lorsque je voyage j'aime utiliser les transports en commun quelques jours.

                                                                                                                                                                                                                     Aujourd'hui nous avons prévu de nous rendre à Miami Beach en WaterTaxi (30$ A/R). Nous nous sommes baladés dans les allées ensoleillées de Bayside Market Place et ses boutiques en bord de baie. Nous avons par la suite embarqué pour la Marina du port de plaisance au Sud de Miami Beach.                                                                                                                                             Seules deux québecoises sont sur le bateau en notre compagnie. Elles logent au River Park également. Elles nous ont reconnu (c'est certainement dû à la couleur de mon fauteuil! lol). La discussion est engagée.                                                                              A 10 mètres, sur les bords du bateau nous apercevons des dauphins s'amuser à nous escorter jusqu'à bon port!!                                                                                                                                                                                                                       Le spectacle était plutôt cool. En revanche les nuages et le vent nous rafraîchisse de plus en plus. L'écume des vagues m'éclaboussent de plus en plus. Les gouttes entrent peu à peu en scène.

Nous voilà à la marina, Miami Beach nous tend les bras mais avant de commencer à faire crisser mes pneus sur le bitume je dois franchir la marche menant à la terre ferme.                                                                                                                                      Pour tout expliquer je ne me sens pas du tout rassurer. Ah oui je t'ai pas dit, la marche fait 1 mètres et le bateau tangue...       Les "bras du port" eux ne sont pas inquiets. One, two, three! Ca y est me revoilà maître de mon véhicule (j'en ai le capot qui fume). Leur performance est à souligner tellement ils ont assuré...et avec le sourire!!                                                                          

 

C'est parti, l'exploration de South Beach peut commencer.

C'est en touriste et le nez en l'air que nous arpentons Collins Av, Washington Av et Ocean Dr. Je connais les lieux je suis venu ici il y a 3 ans.                                                                                                                                                                                              Inévitablement j'ai emmené Mathilde manger un truc "sur le pouce" à La Sandwicherie (excellents sandwichs pleins de fruits et légumes frais au cœur de South Beach). Cette espèce de bouiboui est une super adresse, il y a souvent la queue au comptoir mais ça vaut le coup.                                                                                                                                                                                            Le vent et les nuages s'intensifient sévèrement, il fait presque froid et il pleut. C'est le moment d'aller prendre un verre au chaud pendant une petite heure.

La pluie s'étant arrêtée, nous avons repris notre visite en redescendant doucement vers la Marina et ses yachts de millionnaires. Notre WaterTaxi est là. Le niveau de l'eau est descendu à cause de la marée.                                                       Quand j'ai vu la hauteur de marche à descendre j'ai presque eu envie de m'enfuir.  Cette fois-ci le dénivelé est d'1m30 sur un bateau qui tangue. Avec les "bras du port" on s'est regardés en se souriant. Ils ont bien senti qu'il allait falloir être  énergique et stratégique. Trust you guys!

                                                                                                                                                                                                                                  Il est 18h et nous voilà de retour au Bayside MarketPlace. Il pleut assez fort depuis une dizaine de minutes. Déjà trempés sur le bateau, nous avons choisi le footing et le pilotage de vitesse pour rentrer à l'hôtel situé à 20 minutes. A mi-chemin je n'arrivais plus à avancer tellement je riais de la situation. Trente mètres devant moi Mathilde cours à longues enjambées...  

                                                                                                                                                                                                                                  20h : La pluie a laissé sa place à la clémence. De nouveau secs, nous avons pris le Metromover pour faire un tour nocturne dans le downtown afin de terminer notre journée pleine d'imprévus.

Jour 2 :

Les nombreuses pluies de la vieille ont laissé place à un soleil généreux. C'est en bus local que nous nous rendons de nouveau à South Beach (ou SoBe pour les locaux). Après plusieurs demandes de chemin auprès des locaux pour trouver l'arrêt de bus nous avons grimpé à l'intérieur du bus en direction de la plage et des palmiers (les bus sont équipés pour les wheelchairs). Descendus au cœur de Miami Beach nous allons errer au gré de nos envies. C'est vrai que c'est paisible la vie en Floride. T'es en tee-shirt au mois de mars!!

A force de vadrouiller, le ptit déj de l'hôtel commence à être un lointain souvenir. Nous souhaitons manger pour pas cher, au calme mais bien...et au soleil! Nous sommes donc allés chercher un kebab (un vrai à l'ancienne avec pleins de légumes), du hoummous et des pains pita tout chauds au "Safron Grill". En attendant notre commande dans ce ptit resto turc la serveuse nous a servi un thé en terrasse (ou plutôt en bord de route). Notre exigence nous a permis de choper un bon plan et comme je sais qu'aux States on peux visiter les hôtels sans y loger, il nous suffisait de trouver un beau jardin d'hôtel! Alors non seulement on s'est régalé mais en plus nous avions notre petit paradis de verdure juste en traversant Washington Av. Doigts de pied en éventail Mathilde a même pû profiter du hamac (pour la piscine s'était jouable aussi)...

En errant dans les petits coins cachés de Miami Beach nous avons fait une pause smoothie au Las Olas Café. Au comptoir on y parle plus souvent espagnol qu'anglais. Collés entre le mur et le soleil nous prenons un véritable bain de chaleur... Une petite photo avec des policiers à vélo et hop c'est reparti!

Il est 17h et sommes devant notre arrêt de bus. Je suis impatient car ce soir nous serons au basket. Après ce petit tour en bus nous nous sommes offerts des tours de Metromover au coeur des buildings...

Nous nous sommes trompés de lignes de Metromover pour nous rendre à l'American Airlines Arena.                                            Pour le trip nous avons demandé à des policiers de nous expliquer le chemin.

- "Yeah, follow me!"                                                                                                                                                                                                  - "Sympas ces flics"                                                                                                                                                                                                - "It's a great game tonight!" 

En effet c'est un "great" match. Miami Heat en lutte pour l'accession aux playoffs accueille les Cleveland Cavs tenants du titre (en gros la meilleure équipe du monde).

Il y 3 ans j'ai assisté à l'un de mes rêves d'enfant : Assister à un match de NBA. C'était ici-même pour y voir le Miami Heat champion en titre. L'accueil pour ce spectacle avait été génial (voir rubrique "Sport Américains")! 

Aujourd'hui les choses ont changé. Miami Heat n'est plus la meilleure équipe. Lors des prévisions de début de saison les floridiens étaient annoncés dans les bas-fonds du championnat. Finalement cette équipe sans vedettes a déjoué tous les pronostics, et ce soir c'est un match important et particulier. En effet, c'est l'ancienne star de Miami Heat (et meilleur joueur du monde) qui revient sur la terre de ses exploits. Le "King" Lebron James jouera avec les Cleveland Cavs face à ses anciens fans.

A l'intérieur de l'American Airlines Arena la sono et la clim tournent à plein régime. Les sodas et les hot-dogs se baladent de tribunes en tribunes. Les américains sont de sacrés consommateurs!! Finalement le spectacle s'est surtout résumé à observer les spectateurs quitter la salle...! L'équipe des Cleveland Cavs a laissé ses "stars" en costard. Lebron James, Kyrie Irving et Kevin Love ne fouleront pas le parquet. L'entraîneur a décidé de faire l'impasse sur ce match!!    

A la mi-temps Miami Heat avait presque déjà match gagner. C'est ainsi que les cinq dernières ont été joué devant une salle à moitié vide (ou pleine c'est comme on veut). Les 20000 personnes se sont dispersés contentes par le résultat mais tristes d'y avoir vu qu'une parodie de match...

Jour 3 : Récit en cours de construction