Montezuma Castle Monument

 

Alors, qu'est-ce que le Montezuma Castle Monument ?

 

C'est tout simplement le lieu d'anciennes ruines des indiens Sinagua. Le peuple Sinagua habita cette "oasis" riveraine de la Beaver Creek pendant plus de 400 ans.                                                                Ce semblant de grotte de 20 chambres, niché dans une imposante falaise de calcaire, raconte une histoire d'ingéniosité, de survie et finalement de prospérité dans un paysage désertique et impitoyable.                           

Montezuma et d'autres habitations de la région ont été construites par des agriculteurs de la culture du Sud Sinaguan.   Cette tribu des Sinagua n'a rien à voir avec Montezuma, le souverain de la culture aztèque. Mais le terme impropre donné par les colons européens reste et témoigne encore de la grandeur du "château".

 

Le 8 décembre 1906, le Président Theodore Roosevelt célébra l'adoption de la loi sur les antiquités en déclarant quatre sites d'importance historique et culturelle comme les premiers monuments nationaux des States.

 

Parmi ceux-ci se trouvait le Montezuma Castle Monument indiqué comme un lieu «de la plus haute valeur ethnologique et scientifique». Bien que très peu d'artifices originaux soient restés dans la structure en raison du pillage intensif du site, la décision de Roosevelt fût d'y assurer la protection permanente de l'un des habitats préhistoriques les mieux conservés au pays de l'Oncle Sam...!

Le Montezuma, Castle Monument devint rapidement une destination pour les premiers touristes américains dotés de voiture.

 

Les premiers visiteurs du monument ont été autorisés à accéder à la structure en montant une série d'échelles le long des falaises de calcaire.                                                                              Cependant, en raison de dommages importants à ce monument culturel précieux, l'accès public des ruines a été interrompu en 1951. Il est normal d'avoir interdit l'accès au cœur de ces anciennes habitations. Malheureusement la visite en est réduite à une courte durée...

 

Situé à une trentaine de miles de la magnifique ville de Sedona ce petit bijou caché est une halte parfaite pour toute personne souhaitant ré-imaginer l'histoire. Le cadre y est verdoyant et d'une rare paisibilité...

 

Maintenant, environ 350 000 personnes par an regardent à travers les fenêtres du passé lors d'une visite au Montezuma Castle Monument. Même 600 ans après leur départ, l'héritage du peuple Sinagua continue d'inspirer l'imagination généré par ce qu'était la vie de certaines tribus indiennes.

Montezuma Well

Le château de Montezuma est bien connu des touristes qui quittent l'Interstate 17 en direction du Grand Canyon. En revanche, peu de touristes du Montezuma Castle connaissent la contrepartie du parc : Le puit de Montezuma.

 

Le «puit» a d'abord été porté à l'attention du grand public par Richard J. Hinton dans son Handbook to Arizona, publié en 1878.

Le puit est un écosystème unique avec plusieurs plantes et animaux trouvés nulle part ailleurs sur terre. Il y a des sangsues, des amphipodes, des scorpions d'eau et des tortues qui vivent dans cet écosystème fermé.                  Cet habitat remarquable est peut-être dû à la réception et à l'évacuation de grandes quantités d'eau chaude (25°) qui pénètrent dans les sources souterraines, ce qui maintient l'environnement dans le puit très stable.

 

Le puit se déverse dans Beaver Creek, un filet pendant les années de sécheresse et un torrent pendant les années humides. Ces conditions météorologiques imprévisibles peuvent avoir contribué à l'apparition et à la disparition de deux cultures désertiques distinctes, les Hohokam et les Sinagua.                                                  Les deux ont irrigué leurs récoltes avec les eaux du puits. Bizarrement, Sinagua est un mot espagnol qui signifie «sans eau".

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.