Tombstone

Au coin d'un édifice, deux brigands l'air pas commode me dévisagent. Dans les rues poussiéreuses, j'aperçois des cow-boys à cheval, des truands, des fous de la gâchette, des dames au décolleté plongeant au bras de gangsters. Je suis à Tombstone!!

 

Tombstone a une histoire très riche, en particulier avec la fusillade infâme à l'OK Corral entre les Earps (Wyatt, Morgan et Virgil Earp) et les Clantons (Billy Clanton et Frank et Tom McLowery) en 1881. Quand tu fouleras la rue principale tu te souviendras d'un vieux western vu quand t'étais plus jeune...! Peut-être que t'auras une pensée pour Eddy Mitchell qui présentait "La Dernière séance" l'émission de cinéma des années 80 évoquant la "Conquête de l'Ouest".

 

La ville a commencé quand un homme nommé Edward Lawrence Schieffelin est venu au camp Huachuca avec des soldats et est parti pour commencer la prospection dans la région, à la recherche d'un riche gisement de minerai.                           Avec les Indiens Apache à proximité qui menaçaient les colons et d'autres, on lui a dit qu'il trouverait probablement sa pierre tombale plutôt que de l'argent. Quand il a déposé sa première revendication en 1877, il l'a appelé "Tombstone". Comme le mot a filtré sur les riches filons d'argent dans la région, la ville a reçu Tombstone comme nom (1879) et les plans pour la ville ont été aménagés. Les prospecteurs venaient en abondance, tout comme les gens qui les servaient: fournisseurs d'équipement, banquiers, berlines et, bien sûr, dames de mauvaise réputation. L'exploitation minière a explosé à Tombstone pendant sept bonnes années jusqu'à ce que l'augmentation de l'eau souterraine ait entraîné la cessation des activités.

 

Les fameuses fusillades au OK Corral étaient une indication de l'anarchie et de la violence qui ont eu lieu à Tombstone à son apogée. Le slogan, «La ville est trop dure à mourir», est apparu après que la ville ait survécu à la dépression et au déménagement de son siège du comté à Bisbee dans les années 1930.

 

Tombstone a certainement  eu plus d'articles et de livres écrits sur son histoire que toutes les autres villes de l'ouest mis ensemble. Hollywood a raconté et raconté l'histoire de "The Gunfight à l'OK Corral" (ou réglements de comptes à OK Corral) et fait des films sur ses citoyens colorés tels que les Earps, Clantons et McLaurys, Doc Holliday, Bat Masterson et Texas John Slaughter pour n'en nommer que quelques-uns. Rien d'étonnant à ce que Tombstone soit devenu "la Mecque de l'histoire occidentale américaine".

 

Chaque jour, on recrée la plus célèbre fusillade de l'Ouest du XIXe siècle, qui eut lieu le 26 octobre 1881. Cette bataille de l'OK Corral se déroule à l'endroit même où les frères Earp et le dentiste tuberculeux Doc Holiday ont affronté les McLaury et les Clanton, dans un échange de coups de feu qui n'a duré que 30 secondes. Une bataille sanglante que Hollywood a immortalisée avec le film Règlement de comptes à OK Corral (1957), avec Kirk Douglas.

 

Aujourd'hui, les visiteurs de Tombstone sont récompensés par une foule de bâtiments originaux et d'authenticité que d'autres ne peuvent que tenter de recréer, au mieux. Rien d'étonnant à ce que, malgré tous les malheurs qui sont arrivés à Tombstone, elle reste aujourd'hui presque intacte comme "La ville qui est un musée et Le musée qui est une ville".

 

A savoir :                                                                                           Au cœur d’Old Tombstone les commerçants ont pour obligation de porter des costumes d’époque. Cette loi est la raison pour laquelle l’ambiance est plutôt «stetson & moustaches»…

 

                              "La ville trop dure pour mourir":

 

  • Le OK Corral, site de la fusillade la plus célèbre de l'histoire occidentale. "Marcher là où ils sont tombés." 
  • Boothill Cemetery, où sont enterrés plus de 250 premiers Tombstoniens, y compris les victimes de "The Gunfight at the OK Corral"
  • Bird Cage Theatre, une fois décrit dans le NY Times comme le "spot de nuit le plus sauvage et le plus méchant entre Basin Street et la Barbary Coast". Construit en 1881, il contient un théâtre, un salon, une maison de jeu et un bordel sous un même toit. Aujourd'hui, il conserve tous ses équipements et meubles d'origine, y compris la poussière.
  • Tombstone Arizona Courthouse, construit en 1882, site de procès et de tentures célèbres qui font partie de la légende. Aujourd'hui, c'est un Arizona State Historical Park, où tu pourras visiter des expositions, des salles d'audience réelles, ainsi que la potence à l'extérieur.

En plus de ce qui précède, il y a beaucoup d'autres sites historiques à visiter. Les musées abondent, ainsi que les salons, antiquaires et boutiques de cadeaux trop nombreux et agréables à mentionner.

 

Et surtout ne t'en fais pas, ce n'est plus l'époque de la bourse ou la vie...

 

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.