Williams Road 66

Williams est une petite ville nichée dans la pinède de l’Arizona, elle est située sur la route historique 66. Williams est à la porte du Grand Canyon (1 heure). Elle conserve encore le caractère de ses jours rudes et indisciplinés. Bien que les saloons soient toujours des lieux de rassemblement, les bordels et les salles de jeux font partie de son passé de pionnier. Vieilles caisses, dinner’s aux ambiances sixties, chemin de fer à l’ancienne, petites boutiques à l’effigie de la « Mother Road » bref Williams se visite un peu comme un musée !

 

La région forestière autour de Williams est habitée depuis la fin du dernier âge glaciaire, il y a environ 10 000 ans. Il a successivement été peuplé par le peuple « Sinagua » puis les natifs patayens qui vivaient plus près de la vallée du Colorado et de la région du Grand Canyon entre 700 et 1550 après JC. Ils sont les descendants des Havasupai et des Hualapai qui vivent actuellement au nord et à l'ouest de Williams.                                               Il faut savoir que quand tu vadrouilles dans la rue principale et ses alentours t’es à la fois dans une série télévisée des 60’s et également dans un western !!

 

La région faisait partie des colonies espagnoles d'Amérique et a été transmise au Mexique après son indépendance en 1821. Les États-Unis se sont emparés des territoires après avoir vaincu le Mexique lors d'une guerre (1848).                L'Arizona est devenu un territoire séparé en 1863.                                                     Après la pacification des Navajo dans les années 1870, la région s'ouvrit à la colonisation et Charles Thomas Rogers acheta un ranch dans l'actuel Williams en 1879, devenant ainsi son premier colon.

Un bureau de poste y a ouvert ses portes en 1881 et en 1883, le chemin de fer Atlantic & Pacific (plus tard l'Atchison Topeka et le chemin de fer Santa Fe) atteignit Williams en 1883. Une communauté grandit bientôt autour de la gare. Les scieries produisant du bois provenant des forêts locales et des élevages de moutons expédiaient leurs produits par chemin de fer.

Après la construction de la liaison ferroviaire avec le Grand Canyon, le tourisme a pris de l'ampleur et, à la fin des années 1910, il constituait la plus grande source de revenus de la ville.

 

Au cours de la même période, l’autoroute nationale Old Trails (NOT) a été achevée via l’Arizona et reliée au Nouveau-Mexique et à la Californie. La route 66 fût alignée le long du NOT en 1926 et pavée en 1935.

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.