Million Dollar Highway

Waouh!! De Ouray à Silverton...

Si un jour tu passes par la Route 550 entre Ouray et Silverton n'oublie pas de te dire que tu roules sur l'un des noms les plus classes pour nommer une "bande de goudron"! Tu seras sur la "Million Dollar Highway", ça claques non ? 

 

Tu veux des couleurs d'automne, des lacs de montagnes, des sommets vertigineux, une route qui fait peur...et de l'altitude alors vas-y suis moi au coeur des San Juan National Forest que je t'explique pourquoi ce coin reculé des States est si paisible à vivre...

 

Déjà il faut savoir que certaines portions de la "Million Dollarr Highway" t'emmène à plus de 12 000 pieds d'altitude (3600 mètres)...! Sur la route tu ne peux pas résister à l’arrêt "photo" pour t’offrir une vue magnifique. En ce jour de fin septembre on a eu du bol puisque le temps était merveilleux pour rouler au coeur des nombreux pics montagneux. Tu y aperçois des variétés de couleurs et de senteurs qui te donneraient l'envie d'y rester et d'y poser ta tente.

La "Million Dollar Highway" est une merveille d'ingénierie, conçue par l'immigrant russe Otto Mears, elle traverse des montagnes escarpées en suivant d'anciennes routes de diligence et d'anciens sentiers de meute.                       Il existe une variété d'explications concernant la source du nom de "Million Dollar Highway". Une version affirme que cela est basé sur la valeur du remblai minéralisé utilisé pour la construction de la route, et une autre mentionne le coût élevé de la construction d'une route sur le col Red Mountain (11 008 pieds) et la gorge Uncompahgre.            

Allez en voiture Simone c'est moi qui conduit et toi qui klaxonne puisqu'on va rouler un moment sur la San Juan Skyway jusqu'à Durango...

La San Juan Skyway rejoint l’US-550 à Ridgway et entame la montée vers Ouray un petit bled super mignon à l'esprit "cowboy/ski" et alimentée par une source thermale. C'est logique puisque la fonte des neiges printanière crée des cascades tonitruantes sur les falaises entourant Ouray. . Surnommée "le joyau des Rocheuses", cette ville pittoresque est nichée dans un petit bol entouré des montagnes escarpées de San Juan, connues par les Indiens Ute sous le nom de "Montagnes brillantes".

 

Arrivés par Ridgeway t'as vu sur l'imposante chaîne de Sneffel, parfois appelée «la Suisse d'Amérique». Et ouais il y a un petit goût de Suisse aux States.

À plus de 9 000 pieds (2700 mètres), Silverton est une autre ville minière célèbre du vieil ouest où réside 500 âmes. Fondé en 1874, il conserve encore 16 pâtés de maisons et de nombreux bâtiments de style victorien, érigés à son apogée. Et là crois-moi, tu te retrouves dans un autre monde où le temps semble s'être arrêté. Silverton c'est un musée à ciel ouvert avec les pics rocheux en arrière-plan!!                                                                        Splendide!                            

La traversée de la vallée en passant par le Lac Molas jusqu'aux spectaculaires cols successifs (4200 mètres pour le plus haut) sont un festin pour les yeux. Pour l'anecdote l'aire du Lac Molas a gagné la distinction d'être le plus propre du pays de l'Oncle Sam.                                                          

Puis la vertigineuse descente t'emmène gentiment vers Durango. Durango a été fondé en 1881. Contrairement aux autres villes de la route 550, elle n'a jamais été une ville minière. Elle s'est developpée autour du dépôt construit par le chemin de fer entre Denver et Rio Grande et a desservi les fonderies de charbon et de minerai requise par Silverton et les autres villes minières situées au nord. Aujourd'hui le centre-ville de Durango comprend plusieurs bâtiments de style victorien restaurés mais ne reste qu'une ville d'entrée beaucoup moins charmantes que ne sont Ouray et Silverton pour explorer les montagnes de la San Juan National Forest. 

Te voilà arrivé au sud de l'Etat du Colorado...

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.