Apache Trail

"Retour dans le western"...

«Le sentier des Apaches combine la grandeur des Alpes, la gloire des Rocheuses et la magnificence du Grand Canyon, puis ajoute un élément indéfinissable qu'aucun autre n'a, à mon sens, le plus impressionnant et le plus sublimement magnifique. " -Théodore Roosevelt

 Il a également décrit ce lieu comme «l'un des sites les plus spectaculaires et les mieux mérités du monde».

C'est vrai qu'il n'a pas tort ce bon vieux Théodore...!

 

De nombreux monuments emblématiques font écho à l'esprit d'aventure et d'exploration caractérisé par le Far West, mais cette route tortueuse et sablonneuse de 40 miles (une bonne cinquantaine de bornes) à travers les montagnes de la Superstition, connue sous le nom d'Apache Trail, se dresse fièrement dans sa propre ligue.                         Quand t'as été habitué au soirée du mardi soir sur FR3 dans les années 80 t'es obligé d'avoir des scènes d'indiens et de cowboys en mémoire... Ouais j'parle de "La Dernière Séance" présenté par Eddy Mitchell.. Alors imagine-toi quand tu foules cette route mythique !! 

Utilisé à l'origine comme itinéraire de migration par les Indiens Apache, il est finalement devenu un itinéraire de diligence et désormais une route panoramique. Reconnue pour être l’un des itinéraires les plus dangereux aux États-Unis, la route serpente à travers un terrain montagneux escarpé, entouré de brousse et de cactus et d’un nombre limité de stations-service. Et ouais, fais gaffe à regarder ta jauge et non pas que les paysages...hahaha!

 

Sa longueur de 47 km commence à Apache Junction et longe les Superstition Mountain, traverse la forêt nationale de Tonto et offre une vue sur trois lacs (Canyon Lake, Apache Lake et Roosevelt Lake), des falaises et de nombreux arrêts photos. Sur certaines portions t'as l'impression d'être face à un poster!! 

 

Les Indiens Salado ont occupé la région entourant les montagnes de la Superstition vers 900 après JC et ont créé de nombreux sentiers qui ont ensuite été utilisés par les Apaches pour attaquer des villages le long de la Salt River.

 

Ce n'est qu'en 1903 que l'Apache Trail a été développé et utilisé pour transporter des fournitures de Mesa au Roosevelt Lake pour la construction du barrage Roosevelt, qui apporterait de l'eau et de l'électricité à la vallée de la Salt River.

 

Certains des travaux les plus difficiles et les plus dangereux ont dû être effectués à la main. C'est ce qu'on peut appeler un "travail de force"!! 

 

Les Indiens Apaches fournissaient une grande partie de cette main-d'œuvre et travaillaient de longues heures dans des conditions estivales brutales (eh ouais t'es dans la fournaise de l'Arizona), dont beaucoup nécessitaient des randonnées allant jusqu'à près de 8 bornes pour se procurer de l'eau potable. Cette route fût très réglementée lors de la construction du barrage Roosevelt entre 1906 et 1911, mais lorsque la construction a été achevée, cette route est devenue une attraction touristique.

 

La route était connue sous le nom de Mesa-Roosevelt Road et Tonto Wagon Road entre 1903-1915, qui devint la route appelée Roosevelt Road, puis inévitablement connue sous le nom d'Apache Trail.

 Je t'ai pas non plus raconter Tortilla Flat!!

 

Alors Tortilla Flat est une petite commune de 6 personnes habitant ici au coeur des Superstition Mountain (au milieu de rien !). Tout a commencé comme une halte de diligence en 1904 et ni le feu ni les inondations n’ont réussi à faire disparaître cette halte historique le long du sentier historique des Apaches...!

 

Fondé en 1904, le Tortilla Flat est un authentique arrêt pour s'imprègner du vieil ouest le long du pittoresque sentier des Apaches. Ce restaurant/bar dispose d'une salle avec de «vrais» tabourets de bar de selle et des murs recouverts de pièces de monnaie ainsi que de cartes de visite de personnes venues du monde entier.

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.